The Meters – Fire On The Bayou

Funk, Soul, Deep Funk, Deep Soul, Soul Funk…

Funky admins : Wonder B, funkiness, silverfox

Répondre
Avatar du membre
The Funky Whistler

The Meters – Fire On The Bayou

Message par The Funky Whistler » 30 mai 2020 09:04

The Meters – Fire On The Bayou (Reprise MS 2228, 1975)

Image

Titres

A1 Out In The Country
A2 Fire On The Bayou
A3 Love Slip Upon Ya
A4 Talkin' 'Bout New Orleans
A5 They All Ask'd For You

B1 Can You Do Without?
B2 Liar
B3 You're A Friend Of Mine
B4 Middle Of The Road
B5 Running Fast
B6 Mardi Gras Mambo

Crédits

George Porter, Jr. : basse, production, chœurs
Joseph Zigaboo Modeliste : batterie, production, chant, design graphique
Leo Nocentelli : guitare, production, chœurs
Art Neville : claviers, production, chant
Cyril Neville : congas, percussions, production, chant

Wardell Quezergue : arrangements cuivres
Russ Ballard : composition (B2)
Frankie Adams, Lou Welsch, Ken Elliot : composition (B6)

Après le fantastique album Rejuvenation, qui synthétisait parfaitement toutes leurs influences et leur savoir-faire, la popularité des Meters est alors à son apogée (admirés par Paul McCartney et par les Stones, au point de faire les premières parties de ces derniers sur leur tournée américaine de 1975).

Et si les tensions commencent à poindre notamment entre le batteur Zigaboo Modeliste et Art Neville, les Meters restent une unité soudée, une turbine à groove. Le fleuron du funk de la Crescent City se retrouve donc à nouveau en 1975 au Sea-Saint Studio du mythique et incontournable Allen Toussaint.

Il était difficile de faire aussi bien que Rejuvenation et ses excellentes compositions, ses grooves imparables sortis des second lines et des transes des black indians de New Orleans. Et, à l'ouverture de l'album, les craintes pouvaient être légitimes, le titre Out In The Country étant loin d'être mémorable:



Fort heureusement, la touffeur néo-orléanaise va mettre le feu au bayou et produire un véritable hymne funk version New Orleans marqué à nouveau par les rythmiques des tribus de black indians:



:love1: :yeahhh:

Après un tel brulot, les Meters nous balancent une autre pépite gorgée de Rhodes entrelacé avec la guitare de Leo Nocentelli:



Talkin ABout New Orleans est plus léger tant dans les paroles que dans son arrangement typé Stax, mais il décolle bien à partir de 2:00 et le solo de guitare de Nocentelli:



They All Ask'd For You est assez anecdotique, dans un style mardi-gras inspiré par Pr Longhair, mais heureusement, le groove reprend ses droits avec l'excellent Can You Do Without? : et une superbe ligne de basse de George Porter Jr qui n'est pas sans rappeler le "Hercules" d'Aaron Neville (frère de Art):



Liar est un titre efficace avec de superbes breaks de batterie de Modeliste:



You're A Friend Of Mine est une ballade soul qui fait un peu office de remplissage, Art Neville n'ayant pas une voix susceptible de sauver ce titre peu original:



Middle Of The Road est en revanche un instrumental bien cool, à écouter en dégustant un vieux rhum:



Retour au groove avec le bon (mais très court) Running Fast:



Le dernier titre est une reprise du Mardi Gras Mambo qu'Art Neville avait enregistré en 1954 et qui reste un titre très connu à NOLA:



Fire On The Bayou et son orientation manifestement commerciale est donc un album inégal, qui est loin d'atteindre l'inspiration, la densité et l'originalité de Rejuvenation, lequel reste selon moi le manifeste des Meters.

Néanmoins, cet album reste à écouter ne serait-ce que pour son morceau-titre.

Mais il aurait pu à mon sens être meilleur, s'il y avait figuré les 2 titres qui sont parus sur la compilation 'Kickback' et sur la réédition CD de 2001 en lieu et place de "They All Ask'd For You" et de "You're A Friend Of Mine" par exemple, à savoir:

"Keep On Marching", (qui sera aussi repris plus tard par Maceo Parker sur son album 'Southern Exposure'):



Et He Bite Me:



Betty Davis a écrit :Take off that disco and put on some good music

Avatar du membre
Revpop

Re: The Meters - Fire On The Bayou (1975)

Message par Revpop » 30 mai 2020 09:37

Superbe post, The Funky Whistler ! Je vais l'écouter tout de go.
Enfin je vois que Rejuvenation va squatter les futurs Best of 1974 (bien que je le trouve légèrement inégal : ne frappez-pas, frappez-pas ! :D )

Avatar du membre
Wonder B

Re: The Meters - Fire On The Bayou (1975)

Message par Wonder B » 30 mai 2020 10:00

The Funky Whistler a écrit :
30 mai 2020 09:04
Fire On The Bayou et son orientation manifestement commerciale est donc un album inégal, qui est loin d'atteindre l'inspiration, la densité et l'originalité de Rejuvenation, lequel reste selon moi le manifeste des Meters.
100% d'accord... Ce n'est pas un mauvais album mais si on pense au fantastique 'Rejuvenation' (et les 3 LPs sur Josie quand même !) il ne peut soutenir la comparaison.
Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
funkiness
Site Admin

Re: The Meters - Fire On The Bayou (1975)

Message par funkiness » 30 mai 2020 11:31

Wonder B a écrit :
30 mai 2020 10:00
The Funky Whistler a écrit :
30 mai 2020 09:04
Fire On The Bayou et son orientation manifestement commerciale est donc un album inégal, qui est loin d'atteindre l'inspiration, la densité et l'originalité de Rejuvenation, lequel reste selon moi le manifeste des Meters.
100% d'accord... Ce n'est pas un mauvais album mais si on pense au fantastique 'Rejuvenation' (et les 3 LPs sur Josie quand même !) il ne peut soutenir la comparaison.
On est d'accord !
merci The Funky Whistler pour ce post bien informé et bien senti ! :happyboy:
funkiness brings you funk and happiness

Avatar du membre
bluesy

Re: The Meters – Fire On The Bayou

Message par bluesy » 17 juin 2020 19:12

{resp@ct#

"Fire On The Bayou" (A2) :afro: :weeeehhh: : ce groove si reconnaissable, si boueux / marécageux... UN INCONTOURNABLE !!!!!

"Love Slip Upon Ya" (A3) :love1: :afro: : les 20 premières secondes des instru... :weeeehhh: :gaga: sont à se rouler dans de la terre... rouge. :P
Titre tellurique et allégé, rafraichi par les notes de guitare.

"Talkin ABout New Orleans" (A4) :youououh: : je le trouve très boule à facette discoïde. Image

"Can You Do Without?" (B1) :dling: :cot: :whoosh: : OH!!! YEAH!!! GRRRRR !!!! Un FUNK ronflant, rond, chaud, moelleux tout en alliant un brasier tellurique vibratoire (ouais, je sais cela ne veut pas dire grand chose), chant légèrement rageur, répétitions de "Can You Do Without?", vrombissement infini de la basse... JOUISSIF comme pas possible ce FUNK.


Il faut que je prenne le temps d'écouter l'opus. :discjokey:
"Music Makes You Move" : Funkhouse Express (1974) so... "HIT THAT ONE!" : JB
"They Call Us Wild But We Got Soul" : Wild Magnolias (1975)

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • The Meters - Look-Ka Py Py
    par bluesy » 07 mars 2013 14:52 » dans The Roots 60's/70's
    6 Réponses
    2403 Vues
    Dernier message par Doc Emett Brown
    08 mars 2013 11:43
  • The Meters - S/T
    par funky barbu » 26 mars 2013 18:53 » dans The Roots 60's/70's
    10 Réponses
    2810 Vues
    Dernier message par Esko94
    30 mars 2013 14:39
  • The Meters – Struttin'
    par bluesy » 23 mars 2020 15:38 » dans The Roots 60's/70's
    2 Réponses
    722 Vues
    Dernier message par funkiness
    30 mai 2020 00:28
  • The Meters - Rejuvenation
    par bluesy » 10 juin 2016 19:16 » dans The Roots 60's/70's
    8 Réponses
    4067 Vues
    Dernier message par The Funky Whistler
    30 mai 2020 05:59
  • R.I.P. Art Neville (The Meters)
    par Wonder B » 22 juil. 2019 19:52 » dans R.I.P.
    2 Réponses
    3181 Vues
    Dernier message par The Funky Whistler
    01 août 2019 08:00

Funk-o-logues actuellement en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Chess et 6 extraterrestres