Innervision – The Night The Lights Go Out / There's A Fungus Among Us

Uniquement les singles dont les titres sont hors album

Funky admins : funkiness, Wonder B, silverfox

Répondre
Avatar du membre
Revpop

Innervision – The Night The Lights Go Out / There's A Fungus Among Us

Message par Revpop » 22 nov. 2018 23:09

Innervision – The Night The Lights Go Out / There's A Fungus Among Us (Power House ‎1011, 1974)

Image
Image
Innervision, entre 1973 et 1978, aurait mérité largement d'enregistrer un album tant les perles qu'ils envoyèrent aux amoureux de la Soul, durant ces cinq ans d'activité, furent brillantes. (voir leur dernier 45 tours connu ici )
Comme je disais dans le précédent post, les quatre membres ont créé ce groupe en hommage au chef d'oeuvre Innervisions de Stevie Wonder. Vous imaginez les hautes ambitions tapies dans leur cerveau saturé de groove funky, de black power et d'élégies romantiques.
Dans ce premier 45 tours, la priorité est au funk dans une palette très large : que ce soit dans "The Night The Lights Go Out" où la vision cinématographique de la ville tentaculaire et décadente sous l'emprise des sirènes de police hurlantes et les commentaires hystériques est sauvée par un concert de voix et violons magiques ou que ce soit "There's A Fungus Among Us" plus funky avec sa basse sautillante et ses cris d'orfraie ! :drunk:


The Night The Lights Go Out :



There's A Fungus Among Us :


Si vous voulez en savoir plus sur ce groupe jetez vous sur la compil faite par Outta Sight ‎(OSCD014) en 2010 et sur la Petite Bio ici :

Image

On retrouve Lonnie Turner juste avant Innervision dans le groupe Mighty Lovers dont le seul enregistrement est chroniqué ici



Avatar du membre
bluesy

Re: Innervision – The Night The Lights Go Out / There's A Fungus Among Us

Message par bluesy » 23 nov. 2018 00:17

Revpop a écrit :
22 nov. 2018 23:09
...dans "The Night The Lights Go Out" où la vision cinématographique de la ville tentaculaire et décadente sous l'emprise des sirènes de police hurlantes et les commentaires hystériques est sauvée par un concert de voix et violons magiques
Comme une urgence, sensation de feu...
Je réécouterai demain à plus fort volume.

"The Night The Lights Go Out" :afro: : le FUNK grouille sous les semelles même après deux écoutes (mais à mettre à plein volume pour apprécier ce groove).
Et sur les cinq premières secondes, j'ai presque cru que "Master Blaster" (1980) allait sortir des enceintes. :P


Une chose est certaine, les voix :love1: des Innervision m'emportent : dans mes vibes. :afro:
"They Call Us Wild But We Got Soul" : Wild Magnolias (1975)

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Funk-o-logues actuellement en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun Funk-o-logue et 27 extraterrestres