Cody ChesnuTT ‎– Landing On A Hundred

Acid Jazz, Electro Boogie, Nu Funk, Nu Soul…

Funky admins : Wonder B, funkiness

Répondre
Avatar du membre
Revpop

Cody ChesnuTT ‎– Landing On A Hundred

Message par Revpop » 25 févr. 2017 23:29

L'HOMME AU CASQUE BLEU, BATISSEUR DE CATHEDRALE

Cody ChesnuTT ‎– Landing On A Hundred
(Vibration Vineyard VIBE-002, 2012)


Image

Image

Titres

A1 'Til I Met Thee
A2 I've Been Life
A3 That's Still Mama

B1 What Kind Of Cool (Will We Think Of Next)
B2 Don't Follow Me
B3 Everybody's Brother

C1 Love Is More Than A Wedding Day
C2 Under The Spell Of The Handout
C3 Don't Wanna Go The Other Way

D1 Chips Down (In No Landfill)
D2 Where Is All The Money Going
D3 Scroll Call

Crédits

Cody ChesnuTT : voix, guitares, producteur & compositeur
Joel Johnson, Timothy Clark : guitares
Alvin "VThov" Giles : claviers
Jeffrey Gaines : basse
Steve Fryson Jr : batterie
Mario Argandoña : percussions
Antoinette Giles : tambourin
Zdany Chrisholm : saxophone
M. Bartelt : saxophone baryton
Michael Williams, Schelvin Robinson : trompette
M. Strucken : vibraphone
The Demon Strings : cordes
Oliver Greene, Soccorro : chœurs

Production : Matthew John, Patrice Bart-Williams

L'homme au casque bleu, en 2012, grava à quarante quatre ans Landing On A Hundred, soit dix ans après son premier (double) album The Headphone Masterpiece, plus de trente morceaux lo-fi enregistrés chez lui dans son home studio, au carrefour de tous les genres et acclamé par les critiques de tous bords, on en louait son innocence, sa simplicité ou bien son coté paradis perdu.

L'homme au casque bleu et aux tempes grisées revint au devant de la scène affichant une tout autre ambition, ce qui pourrait d'ailleurs expliquer l'attente, qui pour les fans de la première heure a semblé durer une éternité, plus que ces graves problèmes personnels (crack et diverses drogues).

L'homme au casque bleu, aux tempes grisées et à la barbe broussailleuse se mit à rêver, comme les bâtisseurs de cathédrales, aux vestiges monumentaux que nous ont légués les Pharaons de la Soul durant son âge d'or.
Il les convoqua tous, les Marvin, Curtis, Al et autre Bill, à son chevet, lui le presque mourant, comme s'il fallait procéder à une dernière communion avant de partir, avant la fin. Tous s'exécutèrent, firent cercle autour de lui et tendirent leurs mains d'artiste.

Son corps, fatigué par tous les excès, tressaillit au contact de leurs mains chaudes et amicales et un sourire plein d'espoir s'extirpa de cette vieille carcasse d'un peu moins de quarante quatre ans. Après son rêve, il se rendormit.

Dès son lever, il demanda à son entourage toujours inquiet qu'on lui trouve un casque bleu et qu'on l'amène au Royal Studios à Memphis là où, moi Cody ChesnuTT, avec deux T majuscules s'il vous plaît, serait présent pour bâtir, en deux mille douze après Jésus Christ, une cathédrale, celle de la Soul.

Note : 5.5 stars

'Til I Met Thee :


I've Been Life :


That's Still Mama :


What Kind Of Cool (Will We Think Of Next) :


Don't Follow Me :


Everybody's Brother :


Love Is More Than A Wedding Day :


Love Is More Than A Wedding Day (clip officiel) :


Under The Spell Of The Handout :


Don't Wanna Go The Other Way :


Chips Down (In No Landfill) :


Where Is All The Money Going :


Scroll Call :



Avatar du membre
bluesy

Re: Cody ChesnuTT ‎– Landing On A Hundred

Message par bluesy » 26 févr. 2017 13:49

Amen RevPop. :afro:

Cody ChesnuTT est très bon en live, en solo tout comme avec son band.

À quand pour une tournée française, et pourquoi pas un troisième opus ?


Je découvre le clip "'Til I Met Thee" (A1) et l'intro vocale m'a donnée la chair de poule avec en plus cette superbe image de ce long chemin forestier rocailleux, c'est comme une bouffée de zénitude, comme une corrélation évidente émotionnelle entre la note chantée et ce sentier qui semble aller vers l'infini...
"Music Makes You Move" : Funkhouse Express (1974) & "HIT THAT ONE!" : JB
"They Call Us Wild But We Got Soul" : Wild Magnolias (1975)

Avatar du membre
Revpop

Re: Cody ChesnuTT ‎– Landing On A Hundred

Message par Revpop » 01 mars 2017 22:32

bluesy a écrit : et pourquoi pas un troisième opus ?
Slystoned dans Funk-u répond à ta question le 23/09/2016 :
"Quatre ans après la sortie de Landing On a Hundred, Cody Chesnutt s’apprête à effectuer son retour avec My Heart Divine Love. Ce nouvel album “d’inspiration spirituelle” a été enregistré dans le studio de Raphael Saadiq à Hollywood en compagnie de Twilite Tone (collaborateur de Kanye West et Common). L’auteur de The Headphone Masterpiece a également troqué son casque militaire contre un chapeau de type panama !"

Bullets In The Streets And Blood :

Avatar du membre
bluesy

Re: Cody ChesnuTT ‎– Landing On A Hundred

Message par bluesy » 01 mars 2017 23:10

Revpop a écrit :Slystoned dans Funk-u répond à ta question le 23/09/2016 :
"Quatre ans après la sortie de Landing On a Hundred, Cody Chesnutt s’apprête à effectuer son retour avec My Heart Divine Love. Ce nouvel album “d’inspiration spirituelle” a été enregistré dans le studio de Raphael Saadiq à Hollywood en compagnie de Twilite Tone (collaborateur de Kanye West et Common). L’auteur de The Headphone Masterpiece a également troqué son casque militaire contre un chapeau de type panama !"

Bullets In The Streets And Blood
"Bullets In The Streets And Blood" :drunk: et un très beau clip : écouter les notes de la basse, le groove apporté fait frissonner.
"Music Makes You Move" : Funkhouse Express (1974) & "HIT THAT ONE!" : JB
"They Call Us Wild But We Got Soul" : Wild Magnolias (1975)

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • R.I.P. Cody Black
    par silverfox » 25 août 2013 14:14 » dans R.I.P.
    2 Réponses
    92 Vues
    Dernier message par silverfox
    29 août 2013 12:02
  • The Bernie Worrell Orchestra - BWO Is Landing
    par kata » 27 déc. 2013 02:41 » dans P-Funk
    0 Réponses
    1608 Vues
    Dernier message par kata
    27 déc. 2013 02:41

Funk-o-logues actuellement en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun Funk-o-logue et 9 extraterrestres