Chocolate Milk - Action Speaks Louder Than Words

Funk, Soul, Deep Funk, Deep Soul, Soul Funk…

Funky admins : funkiness, Wonder B, silverfox

Avatar du membre
TheDrunkyChicken

Chocolate Milk - Action Speaks Louder Than Words

Message par TheDrunkyChicken »

Chocolate Milk ‎– Action Speaks Louder Than Words (RCA ‎APL1-1188, 1975)

Image

zoom

Titres

A1 Action Speaks Louder Than Words 3:24
A2 Time Machine 4:32
A3 My Mind Is Hazy 4:42
A4 Confusion 4:12
A5 Pretty Pimpin' Willie 4:00

B1 Tin Man* 3:21
B2 Chocolate Pleasure 3:36
B3 People 2:54
B4 Ain't Nothin' But A Thing 2:59
B5 Out Among The Stars 5:35




Crédits

Ernest Dabon : basse
Mario Tio : guitares
Dwight Richards : batterie
Dwight Richards, Kenneth Williams, Franck Richard : percussions
Dwight Richards, Franck Richard : chant principal
Robert Dabon, Dwight Richards, Franck Richard, Joseph Smith III, Amadee Castenell Jr. : chœurs
Robert Dabon : claviers
Joseph Smith III, Amadee Castenell Jr : cuivres

Compositions : Chocolate milk , except B1* : Dewey Bunnell

Production, arrangements : Allen Toussaint

Pour une brève présentation : Chocolate Milk est un groupe de Funk soul [1974-1983] originaire de Memphis /Tennessee mais qui dès le début va assez rapidement se relocaliser à la Nouvelle Orléans, après y avoir auparavant accompagné en studio une immense figure locale multi instrumentiste, qui n'est rien d'autre que Allen Toussaint, dont on ne compte plus les faits d'armes, les multiples collaborations de choix ( The Meters, Paul Mc Cartney & the Wings, Solomon Burke...) ni même les productions à succès (Pointer Sisters/Yes We Can Can, Labelle/Lady Marmelade). Le groupe à part entière a été fondé en 1974, à l'initiative et autour du saxophoniste et flûtiste Armandee Castenell; c'est donc sans surprise que des cuivres léchés seront omniprésents sur ce 1er album, produit donc par leur ex-employeur de studio, Allen Toussaint.


Sans passer par 36 chemins, soyons clairs : cet album est un Chef d’œuvre absolu ! Pour moi, j'emploie même souvent le terme "pièce de musée" quand le kiff déborde le vase. D'ailleurs, remarquez qu'une fois n'est pas coutume, j'ai dû faire une croix sur ma fameuse rubrique "Tuerie-o-mètre" attribuant des "notes" à chaque titre; pourquoi ? Bah parce que là, de la piste A1 à la B5, on baigne en apnée dans l'excellence, donc aucune hiérarchie précise pour ma part.


Le disque démarre donc en trombe avec le tonitruant "Action Speaks Louder Than Words", ultra frais pour l'époque, avec des sonorités futuristes à donner les "chocottes" au mastermind des claviers Herbie Hancock, à peine installé en grand maître sur ses/ces Terres à l'époque. Mais fausse alerte (diront les gardiens Hancockiens du temple) car il s'agit en fait d'un sax de Castenell , "dopé" d'une pédale à effet. Comprendre que : pendant que des Eddie Hazel, Jimi Hendrix etc alignaient des prouesses guitaristiques au delà des normes, d'autres gars de l'ombre allaient déjà aussi au delà des attributs standards des cuivres. "Lyricalement" parlant, le morceau est assez engagé. Si le spoken word & les protest songs avaient déjà trouvé en un Gil scott Heron leur principal prêcheur (un enfant du Tennessee également) La "New Orleans " se trouve(ait) être le lieu le plus symbolique où leur donner plus d'écho. Ce sera donc le 1er single de l'album. Ce titre aura traumatisé (dans le bon sens du terme) une frange d'ex futures stars du Rap, à l' image de Eric B & Rakim, ou Notorious BIG.

Action Speaks Louder Than Words



"Time Machine " Les motifs futuristes persistent d'entrée de jeu, le chanteur qu'on confondrait facilement avec un Gil Scott-Heron dont on parlait précédemment, nous transporte ici à bord d' une sorte d'ENTERPRISE (Star Trek) Funk Soul. L'influence jazz & blues d'Allen Toussaint empeste le vaisseau de bonnes vibes. Un voyage dont je ne vous garantirai pas le retour une fois le titre lancé (Et Doc Emmett Brown non plus :D ).Mettez juste les pantoufles et laissez vous guider. :study: .

Time Machine


On sort de la Time Machine, personnellement "My Mind Is Hazy" :drunk: c'est le cas de le dire ! D'ailleurs en quelle année sommes nous? Aucune idée, tellement la prod est toujours aussi fraîche :P

My Mind Is Hazy


"Confusion", boucherie groovy, là on semble bien être revenu à bon port entre 1975 & 1977, atterrissant en pleine course poursuite d'un épisode Tendu de Starsky et Hutch. Dans ce titre on entend les sirènes d'une voiture authentique, il s'agit de la Rolls Royce personnelle d'Allen Toussaint. Les cuivres quant à eux fanfaronnent sévère; section cuivre qui semble tout droit sortir d'une troupe festive lors d'un jour de fête sur Bourbon Street. Sans parler de ce solo piano qui défriche Tout au passage.

Confusion


"Pretty Pimpin' Willie", un morceau Funk bouncy mais qui fait dans une retenue qui n'est cependant pas pour me déplaire. Là on est un an avant que Johnny Guitar Watson ne plante le concept du personnage "pimp" dans le décor Funk/soul. Ici, on y faisait déjà allusion. En effet, ici ce "Willie", est un peu la mascotte de base du pimp, avec tous les clichés qui vont avec...
Pour l'anecdote, au début des 2000s, aux USA, au début de l'invasion des rappeurs du Sud (qui prédominent encore aujourd'hui), un natif de la Nouvelle Orléans aura connu un succès considérable sous ce pseudo :
Pretty Willie ce clip ne donnera pas l'idée idée la plus exhaustive sur l'attitude PIMP, mais c'est déjà ça.

Pretty Pimpin' Willie



"Tin Man'", première ballade, MAIS toujours dans un esprit très soulfULL et pastel, également premier titre non composé par le groupe, puisqu'il s'agit d'une reprise du groupe FolkAmerica (dont Michael Jackson avait pour sa part réadapté leur hit "A Horse With No Name"). Castenell dira que ça aura été un moyen vain pour eux de récupérer une autre audience, ou plutôt WASP si on doit appeler un chat un Chat. En bon amateur de Folk (le bon, car y'a de la merde aussi) musicalement j'ai une préférence pour la version d'America, mais ici, cette voix " Gil Scott-Heronisante" me TASE d'émotion. D'autant plus que je suis un gros fan de Gil-Scott Heron.

Tin Man



Place au très bien nommé "Chocolate Pleasure". TUERIE AMBULANTE!! Avec une flûte arabisante, et un groove allant flirter avec les frontières P-tanesque de George Clinton.

Chocolate Pleasure :yeahhh:



People', un autre morceau à donner le tournis, avec sa BASS d'outre-tombe à tondre au laser le crâne d'un chauve :afro: .

People



Le supplice n'est pas terminé Funkateers ! :happyboy:

Ain't Nothing But A Thing



"Out Among The Stars" , la deuxième ballade envoûtante. chaque note se délecte à se lécher les doigts. :D




Cette fois notre diamant est bien serti. Appelez ça comme vous voudrez, pour ma part je dirais que c'est juste pour le peu, 10 pierres précieuses qui ont muté sur cette galette. Sans appel, un disque essentiel excellentissime ! Le genre d'objet à ramener dans l'espace pour adoucir d'autres espèces à défaut de les conquérir.


Tous ceux qui connaissent le groupe doivent ou devraient déjà posséder cette pièce. Et en bon classique, ce n'est ni rare, ni trop cher. (LP comme CD)

Côté rééditions LP, il y a eu cette année une version remasterisée pressée uniquement à 1000 exemplaires dans le monde pour le record store day. A mon avis il n'en reste pas des masses :lol:
Pour les rééditions CD. En 2011, l'incontournable Big Break records s'en était chargé, avec un livret doté de quelques infos et anecdotes intéressantes.
Modifié en dernier par TheDrunkyChicken le 30 oct. 2014 18:26, modifié 1 fois.


FUnk is Here to Stay !
Avatar du membre
Revpop

Re: Chocolate Milk - Action Speaks Louder Than Words

Message par Revpop »

Bravo pour cette chronique, TheDrunkyChicken ! {resp@ct# {resp@ct#
Y a de tout dans cette chronique : de l'émotion, de l'érudition et du Style ! :happyboy:
Et tout ça pour un groupe merveilleux ! du Funk comme ça j'en bois tous les matins ;)
Mes préférences vont vers "Time Machine" et ses cuivres de folie, "Tin Man" enivrant et sa flute ensorceleuse, "Action Speaks Louder Than Words" et son coté futuriste et robotique, "Pretty Pimpin' Willie" et son athmosphère Blaxploitation et pour finir le lunaire "Out Among The Stars".
Putain de disque !
J'attends que tu chroniques les suivants, TheDrunkyChicken, ok ? allez ...
Avatar du membre
olympic_runners

Re: Chocolate Milk - Action Speaks Louder Than Words

Message par olympic_runners »

Pretty Pimpin' Willie
sample de dee nasty :idea: :idea: :idea: :idea: :idea:
Rapper Dapper Snapper
Avatar du membre
TheDrunkyChicken

Re: Chocolate Milk - Action Speaks Louder Than Words

Message par TheDrunkyChicken »

REVPOP , merci pour le feedback, et content que ça te plaise (comment le contraire serait-il possible?)

Pour te répondre, je ne sais si je les ferai tous, car même si ça reste du solide globalement, à mon goût, il y a eu un peu d'essoufflement dans leur discographie, mais sois sûr que je vais pas tarder à envoyer une chronique (un peu moins XXL quand même) du 3ème album "Comin" de 1976, un autre rouleau compresseur. Ça ira plus vite car j'aurais plus qu'à copier-coller (+/-) les crédits (un peu casse tête comme exercice :P ) tiens toi prêt à kiffer one more time :yeahhh:

Mais faudra voir dans la rubrique funk soul mi 60s-70s, d'ailleurs comme je le suggérais à Wonder B, je pense également que cette chronique ci -dessus y trouverait peut être aussi mieux sa place.
FUnk is Here to Stay !
Avatar du membre
bluesy

Re: Chocolate Milk - Action Speaks Louder Than Words

Message par bluesy »

TheDrunkyChicken, excellent choix d'album et encore une fois une chronique excellente. {resp@ct#

"Action Speaks Louder Than Words" (A1) :weeeehhh: :afro: : titre qui a tourné pas mal sur Nova à une époque. Reconnaissable dès les premiers sons, un classique savoureux et encore plus quand le volume est mis bien fort pour en ressentir les vibrations.

"Pretty Pimpin' Willie" (A5) :weeeehhh: :afro: : c'est LE FUNK que j'aime, une intro qui prend au corps immédiatement, sensation de descente vers le sol, envie de s'y enfoncer. Un brasier chaud et enveloppant, le groove porte et entraine l'évasion de l'esprit. C'est à tomber et jouissif par son côté rappelant un ruissellement d'eau aux sonorités douces dans un cadre enjoliveur.

"My Mind is Hazy" (A3) :love1: : à mourir de plaisir et le chant du lead me donne la chair de poule et le groove des frissons. Un titre suintant le Funk et le groove dont je raffole, c'est juste indescriptible, tout est dans le ressenti, les terminaisons nerveuses. Raide dingue. :afro:

"Ain't Nothing But A Thing" (B4) :weeeehhh: :afro: : non mais ces vocaux sont tout simplement envoutants, séducteurs. Je reste toujours perplexe de la beauté des voix, de l'harmonie parfaite qui résulte de tous ces groupes qui m'envoutent littéralement et les années n'y changent rien, ferveur absolue sur des timbres de ce genre. :love1:

Un album à posséder et à faire tourner inlassablement.


Superbe pochette. :love1:
Modifié en dernier par bluesy le 02 nov. 2014 21:13, modifié 1 fois.
"Music Makes You Move" : Funkhouse Express (1974) so... "HIT THAT ONE!" : JB
"They Call Us Wild But We Got Soul" : Wild Magnolias (1975)
Avatar du membre
TheDrunkyChicken

Re: Chocolate Milk - Action Speaks Louder Than Words

Message par TheDrunkyChicken »

Ahhh merci, :D c'est toujours un plaisir de lire tes commentaires super positifs et entrainants. De véritables hameçons pour inciter à découvrir /écouter un disque.en Tout cas, ça marche sur moi à chaque fois :D
FUnk is Here to Stay !
Avatar du membre
bluesy

Re: Chocolate Milk - Action Speaks Louder Than Words

Message par bluesy »

Si tu présentes des albums dans cette vibe, c'est certain que je ne serai pas du tout objective. Accro à ces tonalités groovesques, tempo chaud et marqué, des voix à tomber, des cuivres, un lead excellent dans les graves, etc. Cette recette fonctionne à chaque fois sur mes sens, mon cerveau est comme 'réanimé', je sors de ma torpeur. :lol:

"Chocolate Pleasure" (B2) :love1: :afro: : AH! Quel pied : ce lead enchante mes neurones ainsi que les chœurs et puis cette pincée de flute...
"Music Makes You Move" : Funkhouse Express (1974) so... "HIT THAT ONE!" : JB
"They Call Us Wild But We Got Soul" : Wild Magnolias (1975)
Avatar du membre
Revpop

Re: Chocolate Milk - Action Speaks Louder Than Words

Message par Revpop »

Yeaahh ! Après une superbe chronique de DrunkyChildren voici une fabuleuse postface de Bluesy, une réplique à l'originale comme dans une étude sismologique ! {resp@ct#
Avatar du membre
christian

Re: Chocolate Milk - Action Speaks Louder Than Words

Message par christian »

J'aime beaucoup ce groupe et cet album, merci pour la chronique ;)

Il me manque 1 seul de leurs albums, mais je trouve déjà que presque tout est bon chez eux :study:
Avatar du membre
bluesy

Re: Chocolate Milk - Action Speaks Louder Than Words

Message par bluesy »

:P
TheDrunkyChicken a écrit :Pour l'anecdote, au début des 2000s, aux USA, au début de l'invasion des rappeurs du Sud (qui prédominent encore aujourd'hui), un natif de la Nouvelle Orléans aura connu un succès considérable sous ce pseudo :
Pretty Willie ce clip ne donnera pas l'idée idée la plus exhaustive sur l'attitude PIMP, mais c'est déjà ça.
Pas dégueu du tout le sample, j'aime bien.
"Music Makes You Move" : Funkhouse Express (1974) so... "HIT THAT ONE!" : JB
"They Call Us Wild But We Got Soul" : Wild Magnolias (1975)
Avatar du membre
FredW

Re: Chocolate Milk - Action Speaks Louder Than Words

Message par FredW »

Bravo pour ta chronique, ce disque est homogène car on ne change pas de rayon: boucherie sur boucherie!
Pour un premier album c'est quand même bluffant, le son est pas du tout daté car pas vraiment inspiré par ce qui sortait à l'époque.
Frais et intemporel, comme le chocolat ce sera toujours bon.
Un disque original, à passer souvent car inusable!
Avatar du membre
Getfunkyfresh

Re: Chocolate Milk - Action Speaks Louder Than Words

Message par Getfunkyfresh »

Le premier album du groupe que j' ai connu et que j' ai eu aussi ! Bon très bon souvenir in my mind ( A Bomb ! ) FRESHHH :yeahhh:
Avatar du membre
Old Mod

Re: Chocolate Milk - Action Speaks Louder Than Words

Message par Old Mod »

Réécouté deux fois ces jours-ci, quasiment rien à jeter, c'est toujours aussi bon (merci à Allen "La Classe" Toussaint pour sa prod' inventive et indémodable), même les ballades tiennent la route, sans tomber dans le sirupeux qui est la plaie en soul-funk (violonades, petits cris et compagnie), surtout celle qui clôt la deuxième face.
Si je devais bémoliser, ce serait justement avec Tin Man, qui dénote à mon goût (en reprise redneck, il y avait mieux à faire que d'aller chercher du côté de ces pâlots d'America, je sais pas moi, Randy Newman, Lowell George par exemple, et en folk - si on peut parler de folk à propos d'America que je caserais plutôt en soft-rock - il y avait autre chose à vampiriser).

Je n'avais jamais pensé à Gil Scott-Heron mais c'est vrai qu'il y a par moments certaines ressemblances.
Avatar du membre
Revpop

Re: Chocolate Milk - Action Speaks Louder Than Words

Message par Revpop »

Old Mod a écrit :sans tomber dans le sirupeux qui est la plaie en soul-funk (violonades, petits cris et compagnie)
Ca va en étonner plus d'un, mais je plussoie très fort, c'est un peu ça qui m'a éloigné de ce format.

J'aime toujours "Tin Man" reprise des America, groupe connu par les aficionados du genre soft pop pour son album culte de 74 Holiday produit par le maître saucier George Martin avec comme ingénieur du son Geoff Emerick, une doublette de rêve.

Ne pas oublier aussi de citer l'album éponyme paru en 1976, encore un autre bijou (avec des mid tempo sensuels comme "How About Love").
Avatar du membre
Phil

Re: Chocolate Milk - Action Speaks Louder Than Words

Message par Phil »

Revpop a écrit : J'aime toujours "Tin Man" reprise des America
Moi aussi j'aime bien cette chanson, surtout reprise par l'excellent John Edwards. ;)




Je ne savais pas que ça avait été un si gros tube : : "Released as the first single from Holiday, "Tin Man" became the band's fourth top-ten hit in the US, spending three weeks at number four on the Billboard Hot 100 in November 1974.[5] The song reached number one on the Billboard easy listening chart in October of that year".
It's what's in the grooves that count
Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Candi Staton - Music Speaks Louder Than Words
    par Stéphane » » dans The Boogie Years 70’s/80’s
    13 Réponses
    2788 Vues
    Dernier message par silverfox
  • Chocolate Milk - Comin'
    par TheDrunkyChicken » » dans The Roots 60's/70's
    4 Réponses
    3632 Vues
    Dernier message par FredW
  • Malted Milk & Toni Green - Green Milk
    par bluesy » » dans The Revival 90’s/2000’s
    4 Réponses
    3559 Vues
    Dernier message par pepone91
  • Funka Fize - Because You're Funky / No Words
    par makeitfunky » » dans Magic 45s
    4 Réponses
    1650 Vues
    Dernier message par bluesy
  • Billy Preston - Encouraging Words
    par NicolasRoges » » dans The Roots 60's/70's
    3 Réponses
    4618 Vues
    Dernier message par bluesy

Funk-o-logues actuellement en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun Funk-o-logue et 18 extraterrestres