The Other Side - (Don't Look Back) Behind The Shack

Acid Jazz, Electro Boogie, Nu Funk, Nu Soul…

Funky admins : Wonder B, funkiness

Répondre
Avatar du membre
in the jungle groove

The Other Side - (Don't Look Back) Behind The Shack

Message par in the jungle groove » 26 nov. 2011 20:20

The Other Side - (Don't Look Back) Behind The Shack (Desco Records – DESCO 001, 1998)

Image

1 Diggin' Up The Yard
2 Spying On The Devil
3 Cornbread Part 1
4 (Don't Look Back) Behind The Shack...
5 Snake Bite
6 The Butcher
7 Payin' Dues
8 Lion Hunt
9 You Do Something I Dont Do Nothing

Un petit retour en arrière pour rendre hommage à un label qui nous aura sorti en peu de temps (durée de vie du label malheureusement...) de sacrés perlouzes, le label Desco. WB pourra probablement en raconter plus sur ce label, sa génèse, l'histoire de 2 potes (Lehman et Roth) qui fondent un premier label new yorkais à Brooklyn (Desco) et par désaccord chacun part fonder son propre label (Daptone Records pour Roth et Soul Fire Records pour Lehman), chaque label continuant à produire encore des perlouzes... C'est aussi de le début de l'histoire des Dap Kings avec leur mentor Gabriel Roth aka Bosco Mann qui a joué pour ce label avec les Soul Providers.

Dans ce cas précis, le nom du groupe, c'est The Other Side mais avec très certainement les membres de Desco aux manettes et aux instruments. Cet album est un pur condensé de revival JB's comme on les aime, y'a pas à dire ces gars savent bien recréer un style... La preuve par le son:

ps: Marrant sur la pochette il y a écrit le texte suivant: "DESCO is seeking bands and musicians who are interested in recording HEAVY, HEAVY funk or Boogaloo. If your influences include Parliament, Stevie Wonder, or be-bop, you need not apply. When it comes to gettin' down, James Brown is the ground."


Diggin' Up The Yard



Payin' Dues



(Don't Look Back) Behind The Shack...



extraits:http://www.allmusic.com/album/dont-look ... ck-r464229



Avatar du membre
funkiness
Site Admin

The Other Side - (Don't Look Back) Behind The Shack

Message par funkiness » 26 nov. 2011 22:51

Figure-toi que je ne l'ai pas encore celui-là :?

Un vrai JB's revival !
funkiness brings you funk and happiness

Avatar du membre
Wonder B

The Other Side - (Don't Look Back) Behind The Shack

Message par Wonder B » 27 nov. 2011 09:05

J'adore effectivement la note de recrutement particulièrement sélective! LOL Une idée sans l'ombre d'un doute de Philip aka 'Bando' Lehman!
J'ai assez fréquenté le gars pour savoir qu'il aurait considéré le déjà très Intransigeant Témoin du Juste Groove (ITJG) comme beaucoup trop laxiste quant à ses goûts en matière de Funk!
Philip était un forcené du JB sound (je dis "était" car il a littéralement disparu du net et de toute activité visible au niveau de la musique en tout cas) et peu de choses passé 1973 retenaient son attention, quasiment rien en vérité.
Philip a commencé dans le grafitti, signant sous le nom de Bando, et atteignant rapidement une renommée internationale au début des années 80. Il a exposé à NY et à Paris et ses grafs restent encore aujourd'hui des oeuvres majeures de la culture hip-hop.
Il faut dire que son père est un homme d'affaire extrêmement connu qui habite New-York et sa mère une Japonaise, artiste jusqu'au bout des doigts et très 'bohème' qui réside dans le Quartier Latin à Paris.
Quand j'ai connu Philip dans la deuxième moitié des 80's il collectionnait les disques comme un malade grâce à la facilité d'une manne financière sans limite distribuée par ses parents (enfin son père!).
Dans le bouillonnement musical du début des 90's et l'émergence de la scène Acid Jazz ainsi que le début du crate-digging, il s'associa avec Aldo Rosati (autre grand collectionneur qui officiait chez USA Import (excellent magasin de la Rue Pastourelle tenu par Romain Dalmasso) pour former les disques PURE. Une série de compilations sur ce label connu un succès immédiat. Tellement que les deux gaillards imaginèrent que ce serait beaucoup plus simple de faire tout celà (et moins couteux de surcroît) aux US. Ils déménagèrent donc à NYC où Philip avait à sa disposition un énorme loft en plein centre de Manhattan.
C'est là que l'aventure DESCO démarra donc après encore quelques disques sorties sur PURE.
Puis Aldo et Philip céssèrent leur collaboration et c'est à ce moment là que Gabriel est rentré en scène.
J'ai eu la chance de pouvoir assister aux toutes premières répétitions du 'house band' de DESCO en 1995 dans le loft de Philip sur Union Square, avec Gabriel Roth et ce qui allait devenir par la suite les Dap-Kings. Philip (qui a beaucoup de talents divers et variés) jouait de la batterie et il apparaît sur pas mal des premières productions à ce titre. C'est également lui qui faisait le graphisme des pochettes et les notes souvent hilarantes au dos de celles-ci.
Il y mettait d'ailleurs en scène son environnement immédiat (sa copine sur la pochette de The Revenge of Mister Mopoji) ou bien son chien, un étonnant et rare Rhodésien de Ridgeback avec sa crête dorsale de poils à contresens, sur Gimme The Paw (ou sur quelques 45t où sa tête apparaît comme la tête de James Brown sur les prods du Godfather, l'idole de Philip).
Bref de joyeux drilles qui s'amusaient en faisant la musique. La suite c'est à l'image de Philip, beaucoup de facilités dans plein de domaines, donc une certaine inconsistance sur le long terme, et puis sa passion dévorante pour le surf qui l'amenait à sillonner la planète à la recherche des meilleurs spots!
C'est pour çà (entre autres) que Gabriel (Bosco Mann), qui avait pris de l'importance au sein du label qui était dirigé et financé par Philip, a repris les rênes pour continuer l'oeuvre entreprise et la prérenniser par un sérieux qui a rapidement porté ses fruits.

NB : Aldo Rossati & Romain Dalmasso (ayant lui aussi déménagé à NYC) ont tenu pendant des années 'A-1 Records', la meilleure boutique de disques de Manhattan, lieu de rassemblement de beaucoup de gros DJs et de producteurs de rap à la recherche de samples inédits. Parrallèlement Aldo a commencé son propre label avec la sortie des compiles DISCO STRUT et pas mal d'autres choses (réeds et publication de maxis comme celui des Jackson Sisters par exemple).
Romain, pris lui aussi du virus, a sorti des compiles de son côté dans le genre jerk français qu'il refourguait facilement aux ricains qui ne connaissaient pas du tout le genre! Il a aussi publié un maxi avec le morceau de la Planète des Singes version Lalo et une autre version mortelle au verso et aussi des réeds de Library music.

On voit les deux compères en chair et en os dans le génial DVD The FUNK HUNT, histoire inventée d'un disque de funk sorti dans l'indifférence générale dans les années 70 en un seul exemplaire promo. Jeté à la poubelle, ramassé par un gamin qui passait par là, puis passant de mains en mains avant d'arriver dans les mains d'un crate digger 15 ans plus tard puis samplé par un producteur de hip hop, la galette devient finalement un hit énorme et la fin du court métrage montre le zicos original qui a fait le disque assis sur un trottoir, et qui regarde une bagnole passer devant lui avec la musique à fond, SA musique!!!
C'est d'ailleurs Romain qui a mixé le morceau en question qui déchire vraiment! A la sortie le maxi était vendu en package avec le DVD...
Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
in the jungle groove

The Other Side - (Don't Look Back) Behind The Shack

Message par in the jungle groove » 27 nov. 2011 09:26

merci WB pour ces précisions. Étonnant cette disparition de la face du funk de la part de Philipp Lehman... Il est peut être dans son cabanon à Hawaï à jouer sur son fisher price ses 45T en matant les vagues...

Merci aussi pour la précision sur ses goûts musicaux, je savais bien que j'étais pas si extrémiste que cela!!! :mrgreen:

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Funk-o-logues actuellement en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Chess et 3 extraterrestres