Jay Baldwin - So Glad I Met You / Son Of Mine

Uniquement les singles dont les titres sont hors album

Funky admins : Wonder B, funkiness, silverfox

Répondre
Avatar du membre
Revpop

Jay Baldwin - So Glad I Met You / Son Of Mine

Message par Revpop » 19 oct. 2015 22:25

Jay Baldwin – So Glad I Met You / Son Of Mine (Ronina Records STK-10057, 1970's)

Image

"Magic 45s" : le nom de ce topic était destiné à servir d'écrin pour cette petite galette. Rares sont les hommes qui l'eurent entre les mains, mais, à chaque fois, ce fut un enchantement tel qu'ils la gardèrent précautionneusement, jalousement, à l'abri du monde moderne et tumultueux.
- "La clé de votre chambre, Mister Revpop, toujours la même, vous verrez, seules les roses ont changé depuis la dernière fois, elles viennent d'Alexandrie".
Nous étions dans un vieil hôtel cairote, rue Soliman Pacha, à l'allure baroque, des colonnes antiques foisonnantes cohabitant avec les plus belles arabesques en fer forgé, mais légèrement décati par l'âge - canonique diront certains -, qui ouvrait une fois l'an, au moment des premières neiges, afin d'accueillir un parterre d'individus aux habits abimés et les yeux rivés vers leurs pieds qui se donnait rendez-vous dans ce lieu insolite et habité pour partager leurs passions, sans fonds et sans filets, des petites galettes noires.
Le maitre d'hôtel (et propriétaire de surcroit), derrière son comptoir étincelant, faisait l'effet d'un immense tronc d'arbre au bout duquel se serait fixée une tête chauve à la Boris Karloff, à la peau parcheminée, avec des grosses lunettes noires qui lui donnaient des yeux de batracien.
- "Mister Revpop, je vous ai fait une surprise, vous allez entendre, qu'il me semble que vous apprécierez à sa juste valeur " susurra le Boris Karloff cairote de sa voix surannée.
Dès que la porte de l'ascenseur s'ouvrit, éclairé par une simple ampoule, les premières mesures de "So Glad I Met You" affluèrent. Le vieux Revpop vacilla, surpris par l'effet, s'appuya sur les murs marbrés de l'ascenseur, la sueur dégoulinant de son front, un léger malaise le saisit puis il reprit son souffle et d'une main fébrile tapota le numéro de l'étage. Un long couloir interminable devait l'amener à sa chambre, aussi sombre qu'une nuit en forêt, éclairé uniquement par des loupiotes rouges fixées au dessus des portes.
Mais ce n'était pas grave car la voix de Jay Baldwin, aux reflets célestes, réchauffa le coeur du vieux Revpop qui se prit à chantonner, l"âme légère, en même temps que les choeurs. Et petit à petit des grains de lumière se diffusèrent, au départ comme un halo brumeux autour de lui puis la lumière éclatante s'engouffra dans le couloir comme dans un tunnel et finit par flamboyer devant la porte de sa chambre à l'intérieur de laquelle les quelques roses d'Alexandrie frémissaient et rougissaient à l'écoute de Jay Baldwin l'enchanteur ! :drunk:


So Glad I met You :


Extraits de quelques co-locataires :
"What a beauty to start of with! The 1st issue of this classy DC mid-ballad produced by Max Kidd. A tough one to find, a collectors SOUL piece",
(https://www.soul-source.co.uk/forums/to ... d-to-sell/)
"A more soulful 70s recording you could not wish encounter, sumptuous D.C. soul!"
(https://www.raresoulman.co.uk/225071-so ... t-you.html)



Avatar du membre
bluesy

Re: Jay Baldwin – So Glad I Met You / Son Of Mine

Message par bluesy » 07 févr. 2016 21:49

"Son Of Mine" :drunk: :afro: : EXTRAIT du titre avec ce groove, ces chœurs, cette chaleur ronde des notes et un zeste sonore qui rappelle les Temptations et aussi Mavis Staples sur certains morceaux.
"Music Makes You Move" : Funkhouse Express (1974) so... "HIT THAT ONE!" : JB
"They Call Us Wild But We Got Soul" : Wild Magnolias (1975)

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Funk-o-logues actuellement en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Funklyon69 et 9 extraterrestres