Rozetta Johnson ‎– How Can You Lose Something You Never Had / Personal Woman

Uniquement les singles dont les titres sont hors album

Funky admins : Wonder B, funkiness, silverfox

Répondre
Revpop

Rozetta Johnson ‎– How Can You Lose Something You Never Had / Personal Woman

Message par Revpop » 13 mai 2015 22:35

Rozetta Johnson ‎– How Can You Lose Something You Never Had / Personal Woman
(Clintone ‎Records CT-008, 1972)

Image

Au premier regard Sam Dees sut que Roszetta était une reine.
Une reine qui ne possédait pas encore de couronne posée sur sa crinière de lionne enrobant son visage qu'elle magnifiait, sa bouche dévoreuse se contentant de happer la lumière, mais dont le sacre espéré ne pouvait se faire sans la volonté ni le talent de l'ami Sam.
Il l'a pris donc sous son aile bienveillante, elle qui brillait déjà à son plus jeune âge dans un groupe de gospel nommé The Violet Harmonettes, susurre moi encore à l'oreille, Rozetta, le nom de ce groupe, épelle le moi encore une fois, il te va à merveille, et la fit enregistrer spécialement sous le label Clintone sis à Birmingham, Alabama.
De 1970 à 1974 six 45 tours sortirent des forges de l'ami Sam.
-"Je te ferais d'abord Comtesse, Rozetta" sur le premier single " A Womans' Way" qui eut un succès d'estime correspondant à son nouveau rang.
-"Puis Duchesse, ma chère Rozetta" sur le second "Who Are You Gonna Love (Your Woman Or Your Wife)" qui ne dépassa pas malheureusement le succès du premier.
-"Là, cette fois ci, tu seras Marquise, mon ange" sur "Holding The Losing Hand" qui tomba aussitôt dans l'oubli.
-"Tu ne peux être qu'une Princesse, ma chère, assurément" sur "To Love Somebody" qui disparut plus vite qu'il n'était arrivé.
Devant cette dégringolade dans l'échelle du succès à l'inverse de la montée des marches qui devait la consacrer reine, l'ami Sam lui concocta un de ses plus beaux joyaux, modernisant le son, effaçant les dernières aspérités, polissant sans cesse les harmonies, ne gardant que l'essentiel qui sied à une reine.

-"Enfin tu es Reine, maintenant, ma reine Rozetta" en lui susurrant à l'oreille pendant l'enregistrement de "How Can You Lose Something You Never Had" ! :drunk:


How Can You Lose Something You Never Had :


Pas d'extrait de "Personal Woman", dommage car c'est un morceau très fort que l'on peut retrouver sur la belle compile Personal Woman - The Legendary Clintone Sessions: 1970-1975.


Petite Photo :
Image
Modifié en dernier par Revpop le 14 mai 2015 11:17, modifié 1 fois.



djank

Re: Rozetta Johnson ‎– How Can You Lose Something You Never Had / Personal Woman

Message par djank » 14 mai 2015 06:02

je craque et je pars à la recherche de cette pépite

silverfox

Re: Rozetta Johnson ‎– How Can You Lose Something You Never Had / Personal Woman

Message par silverfox » 14 mai 2015 10:52

Avant ces singles Clintone, elle avait enregistré deux singles (Narco 287139 et Jessica 402),
mais pour moi sa réussite absolue c'est Who Are You Gonna Love (Clintone 003).

Revpop

Re: Rozetta Johnson ‎– How Can You Lose Something You Never Had / Personal Woman

Message par Revpop » 14 mai 2015 11:19

silverfox a écrit : Who Are You Gonna Love (Clintone 003).
Tu as raison Silverfox c'est ma "deuxième préférée", quel morceau, quelle intensité dramatique ! :drunk:

Revpop

Re: Rozetta Johnson ‎– How Can You Lose Something You Never Had / Personal Woman

Message par Revpop » 23 nov. 2017 22:23

Up !

J'ai enfin trouvé la face B "Personal Woman" :

bluesy

Re: Rozetta Johnson ‎– How Can You Lose Something You Never Had / Personal Woman

Message par bluesy » 25 nov. 2017 16:07

:happyboy: {resp@ct#
Revpop a écrit :la face B "Personal Woman"
:drunk: :drunk: :drunk:
À partir des 1mn31, le rythme ralentit, les vocaux sont superbes (une pensée pour les Sweet Inspirations), la note est comme un vent léger qui anticipe la tempête.
La voix de Rozetta Johnson possède des inflexions qui me font penser à Aretha Franklin dans les 60's.
La guitare en fond qui nous donne un tempo funky et crée une tension répétitive soutenue.
4mn12 de BONHEUR SOUL OLD SCHOOL. :yeahhh: :afro:
"Music Makes You Move" : Funkhouse Express (1974) so... "HIT THAT ONE!" : JB
"They Call Us Wild But We Got Soul" : Wild Magnolias (1975)

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Funk-o-logues actuellement en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun Funk-o-logue et 3 extraterrestres