Bob James - One

Jazz Funk, Soul Jazz, Big Bands, Latin Jazz…

Funky admins : Wonder B, funkiness, silverfox

Répondre
bfli

Bob James - One

Message par bfli » 25 mars 2012 12:10

Bob James - One (CTI Records ‎CTI 6043, 1974)

Image

Titres

A1 Valley Of The Shadows 9:42
(Bob James)
A2 In The Garden 3:06
(Johann Pachelbel) adapté par Bob James
A3 Soulero 3:22
(Bob James)

B1 Night On Bald Moutain 5:51
(Modeste Moussorgsky)
B2 Feel Like Making Love 6:40
(Gene McDaniels)
B3 Nautilus 5:08
(Bob James)

Crédits

Bob James : claviers
Gary King : basse
Steve Gadd : batterie
Idris Muhammad (B2, B3) : batterie
Ralph MacDonald : percussions
Richie Resnicoff : guitare
Eric Weissberg : guitare, pedal steel guitar sur "In The Garden"
Dave Friedman : xylophone
Grover Washington Jr. (A1,A3) : saxophone soprano
Hugh McCracken : harmonica
Jon Faddis : trompette
Thad Jones : trompette
Victor Paz : trompette
Alan Rubin : trompette
Lew Soloff : trompette
Marvin Stamm : trompette
Wayne André : trombone
Paul Faulise : trombone basse
Jack Gale : trombone basse
Alan Raph : trombone basse
George Marge : flûte alto
Romeo Penque : flûte alto
David Nadien, Harold Kohon, Joe Malin, Max Ellen, Harry Lookofsky, Emanuel Green, Gene Orloff, Charles Libove, Paul Gershman : violon
Seymour Barab, Jesse Levy, Charles McCracken, George Ricci, Anthony Sophos, Alan Schulman : violoncelle


Enregistré au studio Van Gelder en fevrier, avril 1974
Ingénieur du son: Rudy Van Gelder
Arrangements, Direction : Bob James

Producteur: Creed Taylor

Tout a commencé, suite à des commentaires élogieux des amateurs érudits de hip hop des années 90, sur l’émission radio spécialisée de ma ville. C’était l’époque (la fin), ou pour écouter de la musique tout se jouait en direct. Avec ces rites, toujours les mêmes... Une cassette, une cassette… vite il me faut une cassette. Mais sapristi, me reste-t-il une cassette encore vierge ??! Ou une où subsisterait encore des enregistrements de musique FM de basse qualité.

Ouf, enfin une, de la vieille dance enregistrée un vendredi soir de veillée de mes 12 ans. Parfait, il reste 10 minutes avant le début de l’émission, juste le temps nécessaire au rembobinage de la dite bande ( le poste cassette ne faisait pas dans l'efficience). Durée de vie 90 minutes.

Here we go, j’ai 17 ans et ne vit que par le hip hop. Les fameuses Technics 1200 MkII de mon frère me narguent, refusant de reproduire les sonorités scratchs que j’entends sur mes disques de rap. L’argent durement gagné à la sueur de ma besogne se transforme en pile de disques. Et moi je me régale de voir ces disques s’amonceler les uns sur les autres.

Ça y est l’émission démarre et me fait à peu près le même effet qu’un aveugle qui viendrait de subitement recouvrir la vue. Introduction finie, le monsieur qui passe les disques jette la phrase, qui va orienter la suite de mes recherches musicales. Ce soir spécial Original !! Yeah OG press !!!, break !!! Hip hop junkie…....????? Si tu le dis l’ami c'est que ça doit être vrai !!! S’en suit un égrenage de noms, Milt Jackson, Minnie Riperton, Fela, Dramatics, Carmen Mc Crae, Foreigners, James Brown, Bob James. C’était l’époque où on réécoutait les émissions de radio, où on était moins submergé par la musique, le net et tout le bazar.

Le dernier nom est lâché Bob James, Bob qui ? Bob chaimes ?? L’émission se termine, mais qu’est ce que c’est que ce truc "Nautilus" de Bob Chames ? pssiiiiii, recule, play, pssiiii play. Bob James ça y est je le tiens, c’est Bob James !!!! Ouah, c’est vachement bien ce truc. Pause, je range j’oublie, je me drogue, et court le temps jusqu’à mon 18ème anniversaire.

Paf passage du permis, avec mention peut mieux faire, « Monsieur à l’avenir essayez de vous arrêter au feu rouge ». Je n’y manquerai pas monsieur, par contre pour cela, il me faut ce bout de papier. Argumentation, contre argumentation, et l’obtention du permis. Paré et habitable pour sillonner les routes de mon département.

La voiture est là, elle m’attend fièrement, une Golf, troisième du nom. Deux trois coups de fil, on m’attend… Je démarre, je pars et la merde, il manque quelque chose. Pas de cassette dans la voiture. Je ne vais quand même pas me farcir Skyrock !! Non, il me faut quelque chose adapté au standing de ce rutilant bolide. C’est pas grave retour en arrière, mais bon sang, comment ça marche la marche arrière sur cette voiture, ce n’est pas comme sur celle de l’auto école. C’est pas grave expérimentons, première, non ça ne marche pas, c’est pas ça j'vais pas dans le bon sens, calage et réajustement de coiffure (j’en profite pour régler les rétros, ça pourrait toujours servir). Et là oh miracle, je trouve. J’arrive au point de départ, situé à peu près à dix mètres d’où j’étais arrivé. Que de chemin parcouru !!!!

Direction la chambre, une cassette mais laquelle, elles sont toutes pareilles… Celle-ci semble être bien, pourvu qu’il n’y ait pas de dance dessus. Je la rentre dans le Kenwood. Et là j’entends la fin du morceau de Bob James. Cool, ça ne fera pas trop jackie moumouth comparé à du rap à fond. Départ, et son assez fort quand même (pour faire un peu jackie moumouth). Autant faire partager aux autres des choses qu’ils n'aimeront pas… Fin de la première partie mais pas de la fameuse cassette qui n'en finira pas de tourner. Et ce nom, Bob James, à jamais gravé dans ma mémoire.

Le temps passe, et l’internet arrive avec lenteur dans notre département. Et là j’entends des amis qui parlent de téléchargement et d'un accès ultra facilité la musique. Ah ouais ? C'est cool, à l’époque pas d’argent, donc écouter des trucs sur CD-R ça le faisait. J’arrive chez une copine qui m’en reparle. Elle me dit qu’elle vient de télécharger un truc de jazz, et qu’elle aimerait télécharger d’autres trucs du genre. Mon amie, là t’es tombée sur la bonne personne !! Tape Bob Chames… euh non Bob James… Y'a une compile qu’à l’air bien qui s’appelle Restauration. Si si je te jure, je l'ai écoutée à média store, mais à 30 €, donc j’ai passé mon chemin. Le haut débit n'était pas encore arrivé, on attend bien une journée avant la livraison. Ouah, je débarque le lendemain. Tu n’aurais pas un CD-R, je suis un peu juste en ce moment. Ladite copine étant follement amoureuse de moi, j’en profite pour abuser jusqu’au bout. Cool, ça marche, c’est bien les même morceaux que j'avais entendu dans l'officine qu’essaye de vendre des disques. J'invente un prétexte bidon pour m'en aller rapidement. Fin de la deuxième partie.

J’arrive chez moi, me mets en condition, ouvre totalement mon esprit pour écouter de la musique par le moyen adéquat. Et là c’est grosse claque sur grosse claque et je m’écrie "mais ca c’est l’original de Tribe Called Quest, celui-ci c’est Rakim", ainsi de suite. Cette musique me semble déjà tellement familière. Au point de me demander si ce n’est pas Bob James qui est à la base du rap que j’écoute.

J’ai écouté ce CD qui regroupe une partie des quatre premiers enregistrements sur CTI (en version écourtée), pendant près de 8 mois sans m’en lasser. Je garde un souvenir ému de cette époque car j’avais réussi à convertir pas mal de gens à cette musique. C’était le début, avant de découvrir James Brown, Al Green, Syl Johnson, Funkadelic, Isaac Hayes, Miles Davis, Fela Kuti, Jorge Ben et bien sur CTI records et tous les musiciens affiliés.

Je me suis procuré depuis, petit petit la plupart des disques de jazz funk de Bob James.

Voilà les extraits du premier album du pianiste Bob James sur CTI records. Pas de descriptif la musique est suffisamment parlante.














Avatar du membre
funkiness
Site Admin

Bob James - One

Message par funkiness » 25 mars 2012 12:29

Superbe post bfli ! De vraies tranches de vie... et de galettes :cool:
funkiness brings you funk and happiness

Avatar du membre
in the jungle groove

Bob James - One

Message par in the jungle groove » 25 mars 2012 12:34

Oui superbe tranche de vie, à la limite Bob James est anecdotique! :mrgreen: Et comme tu le dis la musique parle pour elle même...

Avatar du membre
Revpop

Bob James - One

Message par Revpop » 25 mars 2012 16:50

Comme vous le savez j'adore les histoires (je me tape, pas pour rien, un pavé de 1500 pages qui s'intitule "Histoires Parallèles" et qui n'est qu'un infini entrelacs d'histoires enchevêtrées ) et celle sur Bob James en est une belle : une vraie tranche de vie.
En la lisant, je me suis ré-écouté Nautilus, et en remarquant la noblesse veloutée des violons j'ai lu dans les crédits le nom de Harry Lookofsky comme violoniste or celui-ci je le bénis des dieux d'avoir procréé un fils nommé Michael Judas Lookofsky qui deviendra des années plus tard sous le patronyme de Michael Brown un dieu de la Pop Baroque avec son groupe Left Banke '1966-1969' ...mais là c'est une autre histoire ... ;)

Avatar du membre
Maas

Bob James - One

Message par Maas » 28 mars 2012 07:24

Merci pour tes mémoires... J'en ai pas loupé une miette! Je me reconnais un peu dedans. ;)

Avatar du membre
CTI

Bob James - One

Message par CTI » 10 avr. 2012 13:37

bfli a écrit : Je me suis procuré depuis, petit petit la plupart des disques de jazz funk de Bob James.

Si t'es vraiment un fan du monsieur, tu peux jeter une oreille sur ses talents de directeur musical. Il a arrangé, composé un nombre incroyable de titres pour le label CTI. Comme ça, sans trop réfléchir, je pense à "POWER OF SOUL" d' Idris Muhammad ou "MACHO" de Gabor Szabo (qu'il a aussi produit).


Image


Image

bfli

Bob James - One

Message par bfli » 13 avr. 2012 10:34

OK, merci CTI. Je possède ces deux disques avec une préférence pour le Idris.

Concernant, Bob James et le label CTI, je me suis toujours demandé quelles étaient les réalités des ventes de ces disques à l'époque. Je sais que l'intention de Creed Taylor était de produire un jazz plus accessible, et que ses disques ont une certaine popularité, mais sans savoir à quel point cela à pu se vendre. C'est d'ailleurs une question que je me pose pour bon nombre d'artistes de cette époque.

Si quelqu'un peut m'éclairer... Peut être CTI... Ou un autre. Merci d'avance.

Avatar du membre
Wonder B

Bob James - One

Message par Wonder B » 13 avr. 2012 17:07

Je me pose les mêmes questions bfli... Mais à moins d'avoir un pied dans le business je ne sais pas comment faire pour obtenir ces chiffres. Faudra que je pose la question à Gilles lors de notre prochaine rencontre. Si quelqu'un le sait c'est bien lui...
Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
Maas

Bob James - One

Message par Maas » 13 avr. 2012 19:02

Quoi qu'il en soit... Les disques CTI ce vendent très bien de nos jours je pense :cool:

Avatar du membre
CTI

Bob James - One

Message par CTI » 13 avr. 2012 19:28

Je n'ai aucune idée des chiffres moi non plus. D'ailleurs il aurait été intéressant de questionner l'historien du label Douglas Payne à ce propos. Le problème c'est que son blog est à l’arrêt, sa page facebook aussi. Avant, comme je tiens un blog sur le babel, il me répondait toujours mais depuis quelques temps c'est le mystère complet. Personne n'a des infos sur ce silence?
Creed Taylor a vendu beaucoup de disques. La difficulté c'est que le concept du label avait un coût énorme. Design haut de gamme, Dream Team coûteuse et problème de distribution. Deux gros investissements (Giant Box de Don Sebesky et Deodato 2) se sont soldés par des échecs cuisants. Puis les stars sont parties vers d'autres eldorado et le label a décliné.

soulseb

Bob James - One

Message par soulseb » 05 juin 2012 13:45

CTI a cartonné dans les 70's. Turrentine a vendu des kilos de son album 'Sugar' par exemple, tout comme Hubbard et son 'Red Clay'.
Le label était très florissant, les tournées aux US et au Japon sold out, les artistes menaient grand train. Mais des erreurs de stratégie au niveau de la distribution, et des dépenses insensées qui auraient dues être mieux maitrisées ont coulé le navire CTI...
Tout celà est fort bien expliqué dans un numéro de Wax Poetics special Creed Taylor si cela vous interesse. Je crois que Coltrane était en couv'...

Avatar du membre
Jean

Bob James - One

Message par Jean » 09 juin 2012 13:55

CTI a écrit :
bfli a écrit : Si t'es vraiment un fan du monsieur, tu peux jeter une oreille sur ses talents de directeur musical. Il a arrangé, composé un nombre incroyable de titres pour le label CTI. Comme ça, sans trop réfléchir, je pense à "POWER OF SOUL" d' Idris Muhammad ou "MACHO" de Gabor Szabo (qu'il a aussi produit).
Sans oublier les premiers Grover Washington Jr :afro:

orca 57

Bob James - One

Message par orca 57 » 11 juin 2012 23:59

Disque culte chez tout les beatmakers et diggers US, du bob James 1 au Bob James 4 samplé par énormément de monde. Il faut dire le son CTi et KUDU s'y prête admirablement.

A mes oreilles jamais son ne fut plus soyeux que CTI. Quand j'écoute le Soul Box de Grover Washington c'est le décollage vertical. Quel son que ce label. Du velours...

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • R.I.P. Bob Abrahamian
    par silverfox » 09 juin 2014 23:11 » dans R.I.P.
    10 Réponses
    1188 Vues
    Dernier message par Wonder B
    06 nov. 2018 21:01
  • Bob Azzam And His Orchestra - New Sounds
    par good vibes » 28 mars 2014 02:02 » dans The Roots 60's/70's
    3 Réponses
    3755 Vues
    Dernier message par good vibes
    29 mars 2014 11:37
  • Bob Poitier - Fantasy Lady / Baby I Need You
    par TONY92FR » 26 juil. 2016 17:43 » dans Maxis et 45
    0 Réponses
    2106 Vues
    Dernier message par TONY92FR
    26 juil. 2016 17:43
  • Bob & Gene ‎– It's Not What You Know (It's Who You Know) / These Lonely Nights
    par Revpop » 14 déc. 2012 23:58 » dans Magic 45s
    2 Réponses
    904 Vues
    Dernier message par bluesy
    15 déc. 2012 00:39
  • Camille Bob - Kill That Roach / Harry Hippie
    par funkysoulstory » 14 mai 2017 11:45 » dans Maxis et 45
    3 Réponses
    1529 Vues
    Dernier message par bluesy
    25 mai 2017 13:32

Funk-o-logues actuellement en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun Funk-o-logue et 38 extraterrestres