Paul Jackson - Black Octopus

Jazz Funk, Soul Jazz, Big Bands, Latin Jazz…

Funky admins : funkiness, Wonder B, silverfox

Avatar du membre
Adriok

Paul Jackson - Black Octopus - Eastworld - 1978

Message#16 » 14 oct. 2011 10:18

in the jungle groove a écrit : il a été enregistré en direct to disc...


Je pense que tout est dans le nom :idea: mais on ne sait jamais: c'est quoi le direct to disc?

Excellent cet album que je découvre ici! Je venais justement de découvrir Paul Jackson avec l'album "Thrust" de Hancock. C'est un bassiste "caoutchouc-super glue": il suffit d'une pichenette pour le faire partir dans tous les sens mais il reste bien collé au groove.



Avatar du membre
in the jungle groove

Paul Jackson - Black Octopus

Message#17 » 14 oct. 2011 10:36

c'est vrai que mon post était un peu rapide.
Tu as une bonne définition du direct to disc là: http://en.wikipedia.org/wiki/Direct_to_disc_recording
La définition wiki en français est pas terrible...

Avatar du membre
Wonder B

Paul Jackson - Black Octopus

Message#18 » 14 oct. 2011 12:04

Très simplement le direct to disc est une méthode d'enregistrement risquée... Il s'agit pour les zicos d'enregistrer tous en même temps (donc en live dans le studio), mixé directement (sans possibilité de refaire le mix) et gravé sur une matrice donc sans passer par une bande magnétique. Le problème c'est que s'il y a une fausse note faut recommencer à zéro, et surtout il faut que l'ingé son soit une bête pour arriver à tout mixer sans espoir de rattrapage pour lui non plus.
Le hic c'est que la matrice qui va servir à presser les disques ne peut être renouvelée et donc implique un nombre de disques limité. De plus c'est une méthode extrêmement coûteuse.
Ce système crée une dynamique exceptionnelle, il suffit d'une écoute sur une bonne chaîne pour s'en persuader. C'est la démonstration que le vinyle est insurpassable en tout cas dans ce mode d'enregistrement. C'est saisissant tu as l'impression d'être assis au milieu des zicos. Il y en a quelques uns comme çà qui méritent le détour comme le Tower of Power, un Thelma Houston et un Dave Grusin aussi. Mais ce ne sont que des exemples car j'en ai pas mal chez moi...
Sworn to fun
Loyal to none

nino

Paul Jackson - Black Octopus

Message#19 » 15 oct. 2011 20:06

Découverte pour ma part, ce LP m'a mis sur le derche. "Burning In The Heart" est une leçon de basse à lui seul (notamment à partir de 4'14") malgré une intro un peu longuette. Rhodes et saxo splendides, bassline de fou. Et quelle voix mes aïeux!

Merci Z@ius ;)

Avatar du membre
Wonder B

Paul Jackson - Black Octopus

Message#20 » 30 sept. 2013 15:49

Tiens dans la même veine je rajoute "Funky Fingers" où le magique Paul traficote sa basse de façon éloquente! Mais comme tout le monde est au diapason (Herbie, Mike Clark, Bill Summers et Jerry Stucker à la guitare), ça fait très mal...

Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
funkyslice

Re: Paul Jackson - Black Octopus

Message#21 » 07 déc. 2013 15:19

Il a filé pour 40€ la semaine dernière sur Discogs chez un vendeur français, annoncé VG+ ou NM je ne sais plus. Des fois, certains clics de mulot méritent d'être effectués à temps et sans hésitation!

Avatar du membre
Wonder B

Re: Paul Jackson - Black Octopus

Message#22 » 07 nov. 2017 17:35

Bonne nouvelle pour les retardataires, l'album est aujourd'hui disponible sur Sounds of the Universe en vinyle pour la modique somme (surtout connaissant l'inflation galopante des réeds qui se touchent maintenant largement au dessus de €20) de £13.99!

C'est ici que çà se passe : Sounds of the Universe Black Octopus
Sworn to fun
Loyal to none

Avatar du membre
good vibes

Re: Paul Jackson - Black Octopus

Message#23 » 11 nov. 2017 19:08

Hélas cette réédition vinyle semble être un Bootleg :?

Mais la tentation est trop forte... commande faite ;)


Funk-o-logues actuellement en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun Funk-o-logue et 6 extraterrestres